La liposuccion est une méthode qui existe depuis de nombreuses années et continue aujourd’hui de faire ses preuves. Il s’agit, même à l’heure actuelle, d’une technique de référence pour effacer les rondeurs et bourrelets tenaces, qui résistent aux régimes et à l’activité physique, notamment au niveau des poignées d’amour ou de la culotte de cheval.

Focus sur la liposuccion

La liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique qui connait toujours un véritable engouement , tant chez les hommes que chez les femmes. Il s’agit d’une opération légèrement invasive qui s’effectue sous anesthésie locale ou générale. Il s’agit avant tout d’aspirer les cellules graisseuses responsables des bourrelets disgracieux et récalcitrants dans certaines zones du corps (cuisses, hanches, ventres, etc.). La liposuccion a fait ses preuves sur certaines zones du corps, notamment les poignées d’amour ou la culotte de cheval et elle aide à redessiner la silhouette, à la rendre plus harmonieuse également.

Quelle différence avec la cryolipolyse ? 

Les nombreux progrès réalisés dans le domaine de la médecine esthétique permettent également de proposer aux patients un traitement des tissus graisseux par le froid, appelé Cryolipolyse ou Coolscupting, moins invasive et sans intervention chirurgicale. Grâce à la crylipolyse, les cellules graisseuses sont détruites par le froid intense et éliminées naturellement par l’organisme. Elles ne peuvent pas se reformer, d’où l’efficacité et le succès d’une telle intervention. 

Faire disparaître la culotte de cheval

La culotte de cheval, également nommée « trochanter » d’après l’os qui se loge dans cette région du corps, est une des zones clé de la silhouette. En effet, c’est dans cette zone que les courbes de la partie supérieure rejoignent celles du bas du corps. Pour avoir une silhouette harmonieuse, l’idéal serait donc de supprimer les amas graisseux localisés dans cette zone.

Chez la femme, la « culotte de cheval » forme une courbe vers l’extérieur qui suit le creux des hanches. C’est de cette façon que la silhouette féminine peut former un « S » plus harmonieux. La culotte de cheval se doit donc d’être quelque peu bombée.

La liposuccion de la culotte de cheval a été l’une des premières interventions réalisées, notamment chez les femmes, dès les années 70. En effet, les dépôts graisseux, souvent d’origine génétique et donc plus répandus chez les femmes, ont tendance à se former dans cette zone et à modifier la silhouette. La culotte de cheval est plus rare chez les hommes, même si cela reste possible.
Pour traiter ce phénomène, il suffit de réaliser une micro-incision dans la partie haute et latérale de la cuisse et de retirer la graisse profonde qui s’y amasse. En moyenne, lors de la lipoaspiration, ce sont près de 300 à 400 ml de graisse qui sont retirés. Cette graisse est détruite définitivement et ne revient pas.

Redessiner les poignées d’amour

Le plus souvent, chez l’homme, il est plutôt fait mention de « poignées d’amour », même si cela s’applique également au corps des femmes. Il s’agit d’une zone qui correspond, de manière anatomique, aux hanches soit les zones sur le côté du bassin qui se prolongent dans le dos.

Ces zones peuvent être disgracieuses chez la femme dès lors qu’elles sont plus développées que la partie basse du bassin ou la culotte de cheval. Un amas graisseux se forme au-dessus de la fesse et un creux peut apparaître du côté de la hanche. Chez l’homme, les mêmes zones peuvent être trop développées et même être plus denses que chez la femme. Souvent, cette zone peut créer des complexes chez l’homme dès lors qu’elle dépasse du pantalon ou se voit lorsque l’homme porte une chemise près du corps.

Il est alors possible de faire appel à la chirurgie et d’opter pour une lipoaspiration, intervention qui peut s’associer à du Coolsculpting soit traiter la graisse par un froid extrême pour détruire les cellules graisseuses.

La liposuccion apparaît comme une solution efficace pour lutter contre les amas graisseux localisés dans la zone des poignées d’amour ou sur la culotte de cheval et qui résistent à une alimentation saine ainsi qu’à l’exercice d’une activité physique régulière.

Attention tout de même, l’ensemble de ces opérations permettent de corriger ou de remodeler la silhouette. Elles ne sont pas des moyens de perdre du poids sur du long terme, pour cela il convient de garder une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée