Cryolipolyse à Aix-en-Provence.

La cryolipolyse également appelée cryothérapie est une technique de médecine esthétique utilisant le froid pour réduire les amas graisseux dans certaines zones du corps. Il s’agit d’une technique assez progressive, non invasive et non chirurgicale, vue comme une alternative à la liposuccion.  

Qu’est ce que la cryolipolyse ? 

Connue sous le nom de coolsculpting, la cryolipolyse est une méthode efficace, sûre et non chirurgicale pour se débarrasser en douceur de ses bourrelets graisseux et maigrir sans chirurgie. Elle est surtout une excellente solution pour les patients souhaitant effacer un excès de graisses localisées mais en évitant d’avoir recours à la liposuccion ou à une anesthésie générale. 

La cryolipolyse fonctionne sur la destruction de la graisse grâce au froid. Les adipocytes (soit les cellules graisseuses) sont particulièrement sensibles au froid et aux basses températures. Ainsi, exposer la zone à traiter à un fort refroidissement permet de détruire près de 30% des cellules graisseuses qui sont ensuite éliminées naturellement par l’organisme, en quelques semaines.

La cryolipolyse s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes qui cherchent à venir à bout de leurs bourrelets localisés et récalcitrants aux régimes ou à la pratique d’une activité physique régulière. Cette technique convient aux personnes souhaitant bénéficier d’une pratique non invasive. 

En revanche, ce n’est pas une méthode pour traiter les bourrelets volumineux, la surcharge pondérale ou l’obésité. Ainsi, toutes les zones du corps ne peuvent pas bénéficier de la cryolipolyse. Elle est particulièrement efficace sur : 

  • les bras, 
  • les poignées d’amour, 
  • la partie basse du ventre, 
  • les genoux,
  • le bourrelet interne des cuisses
  • ou encore la culotte de cheval.

Comment se déroule une cryolipolyse à la Clinique Sainte Victoire ?

Il convient, avant la séance, de mettre en place un bilan auprès d’un médecin spécialiste. Durant ce rendez-vous, celui-ci va s’assurer que la technique est bien recommandée au ou à la patient(e). Il convient de prendre plusieurs clichés photographiques et de réaliser une mesure du pli cutané pour évaluer l’épaisseur de base du pli. Cela servira de référence. Les zones à traiter sont déterminées par le médecin et dessinées en position debout. 

Lors de la séance, le ou la patient(e) est installé(e) soit allongé(e) soit demi-assis(e). Un gel de protection  est appliqué sur la peau à l’aide d’une lingette pour protéger la peau des éventuelles brûlures dues au froid. Ensuite, une pièce à main, qui se constitue d’un applicateur en silicone ovale, est utilisée. Elle se place directement sur la ou les zones à traiter. La zone est fortement refroidie, sans que cela ne soit douloureux (de plus, le froid agit comme une légère anesthésie cutanée sur la zone à traiter). L’appareil permet de traiter une zone d’environ 25cm de longueur sur 8 de largeur. 

La technologie Cristal, développée en France, dispose de deux embouts, ce qui permet de traiter jusqu’à deux zones en même temps. Pendant la séance, il est possible d’écouter de la musique, de lire ou bien de se reposer.

A la fin de la séance, la pièce à main est retirée de la zone à traiter et cette dernière est massée pendant une dizaine de minutes pour lui permettre de retrouver son aspect normal. 

Une séance de cryolipolyse dans notre centre esthétique peut durer entre 30 et 60 minutes, selon le nombre de zones à traiter. 

La cryolipolyse est-elle douloureuse ?

Il est possible, au début de la séance, de ressentir une légère sensation de traction et un pincement de la peau, tous deux liés à l’aspiration.
L’intensité de l’aspiration est progressive mais en parallèle, la température baisse doucement. Au bout de quelques minutes de refroidissement, la zone est complètement anesthésiée et donc la séance est indolore. 

Lors du massage d’une dizaine de minutes, à la fin de la séance, le réveil sensitif de la peau peut être assez sensible car, alors, les tissus se réchauffent et s’assouplissent. 

Les limites de la cryolipolyse 

Il est évident qu’après une cryolipolyse, même si les cellules graisseuses sont éliminées définitivement, il convient de suivre une alimentation équilibrée et d’avoir une hygiène de vie irréprochable car cela n’empêche pas des cellules graisseuses de se reformer. Il est conseillé de suivre un programme nutritionnel équilibré pour éviter de reprendre du poids ou d’avoir de la cellulite. 

Cette méthode ne peut pas se substituer à un régime et n’est réservée qu’aux seuls amas graisseux localisés, en dehors de tout surpoids important qui nécessite donc un régime. 

Quels résultats espérer et en combien de temps ?

Les résultats ne sont pas immédiatement visibles car les cellules graisseuses sont éliminées par le système immunitaire de manière progressive. Il est possible de voir des résultats après environ 4 à 6 semaines. Les adipocytes continuent d’être éliminés jusqu’à 3 à 4 mois après la séance. 

Les résultats peuvent différer d’un patient à l’autre mais une perte de 30 à 40% de la graisse, en moyenne et par séance, peut s’observer. Il peut être utile de reprogrammer une deuxième séance pour optimiser le résultat. Si, dans un souci d’harmonie de la silhouette, il est utile de traiter des zones adjacentes à la zone déjà traitée, alors une troisième séance peut être mise en place.

Quelles suites après l’intervention ?

Y a-t-il des effets secondaires ?

Un traitement par cryolipolyse, avec l’utilisation de la méthode Cristal, est fiable et non invasif. C’est donc quasiment indolore dans ses suites. Il est possible de voir apparaître des rougeurs ou des ecchymoses mais c’est peu fréquent et cela ne dure pas. Parfois, la zone traitée peut présenter une sensation d’engourdissement qui peut durer quelques heures mais finit toujours par disparaître. Il peut persister pendant quelques jours une sensation de contusion des tissus mais sans que cela n’empêche la reprise d’une activité sportive ou professionnelle. 

Dans certains cas très rares, une panniculite (inflammation du tissu sous-cutané graisseux) peut apparaître. La peau est rouge et une induration palpable s’observe. Parfois, la zone est très sensible. Ce phénomène disparaît après 3 ou 4 semaines. Il est possible de se voir prescrire des anti-inflammatoires pour accélérer la récupération ou des séances de LED. 

Exceptionnellement, une hypertrophie graisseuse paradoxale peut se produire sur une des zones traitées. Pour retirer l’excès, il est conseillé de passer par la liposuccion. 

Après une séance de cryolipolyse, il y a quelques recommandations à suivre : 

  • boire beaucoup d’eau (entre 8 et 10 verres par jour)
  • garder une bonne hygiène de vie, surtout en ce qui concerne la nutrition
  • mettre en place une activité physique régulière voire quotidienne (30 minutes de marche par jour sont un bon début)
  • réduire la consommation d’alcool mais aussi de café et de tabac durant le processus de drainage lymphatique. 

Existent-ils des contres indications ? 

Il existe quelques contre-indications au traitement par cryolipolyse. Mieux vaut éviter d’y avoir recours si : 

  • vous souffrez du syndrome de Raynaud, 
  • d’urticaire au froid,
  • de cryoglobulinémie,
  • si vous êtes enceinte
  • avez de l’artérite des membres inférieurs
  • portez un Pacemaker.

Cela peut aussi concerner certaines autres pathologies comme des infections cutanées, des plaies, cancers ou hernies abdominales. 

© 2019 Clinique Sainte Victoire | Mentions légales | Plan du site |

Réalisation La Boite A Truc