Le lipofilling des fesses et une nouvelle approche d’augmentation du volume et de la projection des fesses. L’augmentation est réalisée à partir de la propre graisse de la patiente.

L’intervention combine les avantages d’une liposuccion avec la réinjection dans la zone fessière de cette graisse prélevée. L’augmentation est donc dépendante de la quantité de graisse dont dispose la patiente.

Cette opération permet d’améliorer la forme des fesses en leur donnant un aspect plus « arrondi et bombé » tout en conservant un aspect complètement naturel.

 

L’intervention

 

Cette opération se fait sous anesthésie générale, en ambulatoire ou avec une nuit d’hospitalisation. Le temps de l’intervention varie entre 2h et 3h30.

La graisse est prélevée par liposuccion dans les zones du corps préalablement choisies par le chirurgien et la patiente. La graisse est ensuite traitée puis réinjectée de manière harmonieuse dans la région fessière.

Suite à un passage entre 1h et 2h en salle de réveil, la patiente dispose de traitements anti-douleurs et d’un vêtement de contention mis en place afin d’éviter les oedèmes.

 

La période post-opératoire

 

Traitement 

Un repos est fortement conseillé les 5 à 8 jours suivant l’intervention. La région fessière doit être sollicitée le moins possible. Les pansements doit être changés tous les jours pendant 10 jours. La douche est autorisée dès le lendemain de l’intervention. 

Concernant le vêtement de contention, il doit être porté jour et nuit pendant 1 mois 1/2. Des traitements anti-douleurs sont prescrits en sortie d’hospitalisation.

 

Suivi

Les douleurs disparaissent entre 4 et 10 jours. Quant aux œdèmes et ecchymoses, ils s’atténuent en 15 jours après l’opération. Les points de suture sont résorbables.

En moyenne, 30% de la graisse injectée est résorbée au bout de trois mois. La graisse injectée restante persiste alors de manière définitive.

Il y a en général une consultation dans les 15 jours suivants l’intervention. Un second contrôle au bout de 2 mois post-opératoires sera effectué, ainsi qu’un à 6 mois.

Résultat

Les cicatrices sont très discrètes et deviennent imperceptibles en général au bout d’1 an. Elles correspondent aux petits trous d’entrée de la liposuccion.

Afin de rendre ces cicatrices le moins visible possible, des pansements et massages seront réalisés par la suite.

Le résultat final sera visible à partir du 3ème mois post-opératoire.

 

Risques et complications

Complications anesthésiques : risques à discuter avec l’anesthésiste

Complications précoces : 

  • Hématomes
  • Infection
  • Phlébite

Complications tardives :

  • Imperfection de résultat 
  • Résorption de la graisse injectée