lifting des cuisses

Les causes principales de recours au lifting des cuisses sont : le vieillissement de la peau, les variations pondérales avec amaigrissement important ou les grossesses ; toutes ces causes peuvent provoquer un relâchement de la peau en regard notamment de la face interne des cuisses. Lorsque le relâchement cutané est trop important, la liposuccion seule ne permet pas de corriger l’aspect disgracieux que peuvent présenter les cuisses : il faut alors lui associer une résection cutanée adaptée à l’excédent cutané (résection horizontale et/ou verticale).

Le lifting de cuisses vise à améliorer l’aspect esthétique de la face interne et antérieure des cuisses, ainsi que les problèmes fonctionnels et la gêne causés par cet excédent de peau.

L’intervention

Cette opération se fait sous anesthésie générale, avec 1 à 3 nuits d’hospitalisation. Le temps de l’intervention varie entre 2h à 3h.

Le lifting des cuisses pratiqué par votre chirurgien esthétique de la Clinique Sainte Victoire à Aix en Provence, consiste à retirer l’excèdent cutané, réduire l’épaisseur du pannicule adipeux et à retendre les tissus. 

L’incision, au niveau du pli inguinal (l’aine) et/ou à la face interne des cuisses, est adaptée en fonction de chaque patient(e) et de chaque besoin.

Suite à un passage entre 1h et 2h en salle de réveil, la patiente dispose de traitements anti-douleurs et d’un vêtement de contention.

La période post-opératoire

Traitement

Un repos est fortement conseillé les 15 à 21 jours suivant l’intervention.

La réalisation de pansements réguliers (tous les jours) est nécessaire pendant environ 15 jours, et se doucher n’est possible qu’à compter de la fin de la cicatrisation. Concernant les vêtements de contention, ils doivent être portés jour et nuit pendant 1 mois 1/2. Des traitements anti-douleurs sont prescrits en sortie d’hospitalisation.

Suivi

Les douleurs disparaissent entre 4 et 10 jours. Les œdèmes et ecchymoses s’atténuent en 15 jours après l’opération. Les points de suture sont résorbables et ne nécessitent aucun soin particulier.

Il y a en général une consultation post opératoire par semaine afin de vérifier les suites opératoires, jusqu’à cicatrisation complète. Un contrôle plus tardif au bout de 3 mois post-opératoires sera ensuite effectué.

Résultat

Le résultat est appréciable dès 2 mois, et maximal à 6 mois post opératoire. Afin de rendre la cicatrice la moins visible possible, des pansements, massages et éventuellement laser seront réalisés par la suite. Le laser Urgotouch peut être réalisé le jour de l’intervention et apporte une réelle amélioration de la cicatrisation

Risques et complications

Complications anesthésiques : risques à discuter avec l’anesthésiste

Complications précoces :

  • Hématomes
  • Infection
  • Phlébite
  • Désunion cicatricielle
  • Complications tardives :

Imperfections de résultat

  • Troubles de la sensibilité
  • Retard de cicatrisation
  • Récidives de la distension cutanée
  • Trouble de la cicatrisation