Nymphoplastie

La nymphoplastie de réduction est une opération de chirurgie esthétique (ou réparatrice selon les cas) qui consiste à réduire les petites lèvres pour des raisons le plus souvent fonctionnelles (parfois uniquement esthétiques), afin de corriger la gêne occasionnée.

L’hypertrophie des petites lèvres génitales peut ainsi être source de complexes dans la vie quotidienne, les activités sportives, l’activité sexuelle…

La nymphoplastie, pour qui ?

Lors de votre entretien avec votre chirurgien esthétique de la Clinique Sainte-Victoire, vous définirez ensemble votre besoin, l’intérêt de l’intervention et la nécessité ou non de procéder à une nymphoplastie de réduction.

Il arrive chez certaines femmes que les petites lèvres dépassent légèrement (ou de manière plus importante) de la fente vulvaire, de manière physiologique, après une grossesse ou apparaissant avec l’âge. Cette hypertrophie, outre l’aspect inesthétique pouvant entraînant une proéminence visible au travers des vêtements, peut avoir des conséquences psychologiques négatives sur la vie intime. Cela peut également provoquer une gêne lors d’activité sportive, des pincements ou des douleurs lors des rapports sexuels. Ainsi dans certains cas, cette intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale.

Le tabagisme est proscrit pour cette intervention. Si vous fumez, vous devrez arrêter un mois ½ avant et après l’intervention.

L’intervention 

La nymphoplastie consiste à réduire la taille des petites lèvres grâce à des découpes précises dans la muqueuse. Les fils utilisés sont résorbables.

Cette opération se fait sous anesthésie locale ou générale selon le souhait de la patiente et dure environ 1h.

Suite à un passage entre 1h et 2h en salle de réveil, la patiente retourne dans sa chambre avec des traitements anti-douleurs.

La période post-opératoire

Traitement

Aucune période spéciale de convalescence n’est recommandée, mais votre chirurgien  esthétique vous indiquera toutes les précautions et soins post opératoires nécessaires. Les douleurs disparaissent en quelques jours.

De légers saignements peuvent continuer durant 2 à 3 jours. L’usage de tampon ou les relations sexuelles seront possibles 4 semaines après l’opération. Après chaque passage aux toilettes, la zone opérée devront être nettoyée et séchée précautionneusement. 

Suivi

Un suivi régulier sera effectué à la clinique Sainte-Victoire, Aix-en-Provence.

Votre chirurgien vous indiquera la date des prochains rendez-vous. 

Résultat

La survenue d’œdème et d’ecchymoses disparaît en une quinzaine de jours. Le résultat final est visible au bout de 1 mois post-opératoire.

Risques et complications

  • Hématome
  • Douleurs ou hypersensibilité lors de rapports sexuels
  • Désunion des sutures