Avec le vieillissement de la peau, ou suite à un fort amaigrissement, certains patients peuvent constater l’apparition d’un excès et/ou relâchement de la peau des fesses.

Les conséquences esthétiques de cet excédent de peau peuvent se traduire par :

  • Un aspect de fesses « tombantes », « déformées » et « fripées »
  • un aspect de cellulite avec capitons

Il s’agit souvent alors d’un contraste disgracieux  entre le volume du haut des fesses et le volume inférieur. Le lifting des fesses vient améliorer de façon spectaculaire l’aspect visuel des fesses en retendant celles-ci vers le haut, leur donnant un aspect rajeuni, de fesses « repulpées »,  « re-tonifiées ».

 

L’intervention

 

Cette opération se fait sous anesthésie générale, avec 2 à 3 nuits d’hospitalisation. Le temps de l’intervention varie entre 2h et 2h30.

Le lifting des fesses se réalise grâce à une incision en « aile de mouette » cachée dans le sous-vêtement, au-dessus de la courbure des fesses. Elle va permettre de retirer l’excès cutané et la peau abîmée, et retendre la peau restante.

Suite à un passage entre 1h et 2h en salle de réveil, la patiente dispose de traitements anti-douleurs et d’une gaine de contention.

 

La période post-opératoire

 

Traitement 

Un repos est fortement conseillé les 15 jours suivant l’intervention.

La réalisation de pansements réguliers (tous les jours) est nécessaire pendant environ 15 jours, et se doucher n’est possible qu’au 7e jour suivant l’opération. Concernant les vêtements de contention, ils doivent être portés jour et nuit pendant 1 mois. Des traitements anti-douleurs sont prescrits en sortie d’hospitalisation.

Suivi

Les douleurs disparaissent entre 4 et 10 jours. Les œdèmes et ecchymoses s’atténuent en 15 jours après l’opération. Les points de suture sont résorbables.

Il y a en général une consultation par semaine dans les 15 jours suivants l’intervention. Un contrôle plus tardif sera effectué au bout de 2 mois.

Résultat

Les cicatrices sont discrètes et cachées dans le sous-vêtement. Afin de rendre la cicatrice la moins visible possible, des pansements, massages et éventuellement laser seront réalisés par la suite. Le laser Urgotouch peut être réalisé le jour de l’intervention et apporte une réelle amélioration de la cicatrisation.

Le résultat final sera visible au bout de 3 mois post-opératoires.

 

Risques et complications

Complications anesthésiques : risques à discuter avec l’anesthésiste

Complications précoces : 

  • Hématomes
  • Phlébite
  • Infection
  • Retard de cicatrisation

Complications tardives :

  • Asymétrie de résultat
  • Troubles de la sensibilité
  • Récidive de la ptose
  • Troubles de la cicatrisation